Paris Rive Gauche

Vous êtes dans : Paris Rive Gauche > Les quartiers et leurs projets > Masséna-Chevaleret

Masséna-Chevaleret

Le quartier Masséna-Chevaleret relie les quartiers des rues du Chevaleret et du Loiret à l'avenue de France et au boulevard du Général Jean Simon.
Architectes coordonnateurs : Bruno Fortier, Jean-Thierry Bloch et Ateliers Lion & Associés
Paysagiste : Jean-Claude Hardy

Plan d'aménagement du secteur Masséna-Chevaleret (Agrandir l'image). © Semapa

Un chantier à suivre en direct

Bordé au Nord par l'avenue de France, au Sud par les rues du Chevaleret et du Loiret, à l'Ouest par la rue Neuve-Tolbiac et à l'Est par le boulevard du Général Jean Simon, ce quartier accueille des immeubles de logements, des équipements publics, des jardins et deux programmes d'envergure : L'Institut national des Langues orientales et la bibliothèque des langues et civilisations (Inalco et la Bulac). En partie réalisé, il reste à le raccrocher à l'avenue de France et à la place Farhat Hached par l'aménagement de nouveaux ilots au-dessus du faisceau ferroviaire, depuis les rues Louise Bourgeois et Jeanne Chauvin. Ce quartier accueillera également au-dessus de la station du RER C Bibliothèque François Mitterrand, un programme regroupant l'université de Chicago et 86 logements privés qui sera livré en 2022 (Maîtres d'ouvrage Université de Chicago et Icade, maîtres d'oeuvre Studio Gang et Parc architecture.)

Vue aérienne Masséna 2016 (Agrandir l'image). Le secteur Masséna - Chevaleret - © Ph.Guignard/Air images / SEMAPA

 

Rue du Chevaleret 2016 (Agrandir l'image). Rue du Chevaleret - © Daniel Rousselot / SEMAPA

Le secteur Masséna Chevaleret se fait fort de développer des solutions innovantes pour relier le dénivelé existant entre le niveau du sol naturel - côté rue du Chevaleret - et celui, 8 mètres plus haut, de la dalle de couverture du faisceau ferroviaire. Pour répondre à ce challenge, l’urbanisation du secteur s’appuie sur les trois orientations globales définies par Bruno Fortier : celle d’une perméabilité entre espaces publics et privés, celle d’alternances dans les volumétries bâties permettant de mettre en scène l’intérieur des îlots, celle enfin d’un socle monomatériau (en pierre de Buxy) qui, adossé au faisceau ferroviaire, sert de soutènement aux bâtiments et organise le nécessaire raccordement entre les deux niveaux, entre l’ancien et le nouveau 13e arrondissement. Au-delà de la rue Watt et jusqu’au boulevard du général Jean-Simon, le dessin urbain du secteur, imaginé par Ateliers Lion & Associés amorcera une transition entre un tissu parisien "classique" avec des bâtiments ne dépassant pas 37 m de hauteur, et le quartier Bruneseau qui sera réalisé de l'autre côté du boulevard des Maréchaux où les immeubles de logements pourront atteindre 50 m de haut. 
 

Re-alimenter Masséna (Agrandir l'image). l'alimentation, de la fourche à la fourchette - © DGT.DORELL.GHOTMEH.TANE / ARCHITECTS

Mise en valeur du patrimoine et innovations
L'ancienne gare de la Petite ceinture, la gare Masséna, restaurée et réhabilitée va accueillir un des projets innovants issu de l'appel à projets lancé par la Mairie de Paris "Réinventer Paris". Le projet "réalimenter Masséna" va devenir un lieu de vie et d'animation du quartier avec des activités tournées vers l'agriculture urbaine, un marché de produits alimentaires en circuit court, directement du producteur au consommateur, des cours de cuisine, un lieu où on pourra "se cultiver et cultiver". Ce sera un lieu d'expérimentation et de partage autour de l'alimentation. Un projet de Lina Ghotmeh - DGT Architectes, investisseur Hertel.

Par ailleurs, dans la conception des futurs bâtiments, il est demandé aux équipes d'innover de manière à répondre d'une part aux exigences environnementales mais aussi de réfléchir aux usages. L'immeuble de logements Nudge est un modèle intéressant qui favorise, à travers des espaces partagés et un parcours de santé en cœur d'îlot, le lien social. Il offrira 137 logements en accession à la propriété et des commerces tournés vers l'alimentation responsable. Architectes Catherine Dormoy et AAVP Architecture, maîtres d'ouvrage Altaréa Cogedim et Ogic.

 

 La rue du chevaleret, un lien par essence qui fonctionne bien

Rue du Chevaleret (Agrandir l'image). Rue du Chevaleret - © Quillet - Guigou / SEMAPA

Une attention particulière a été portée à l’aménagement de la couture entre l'ancien et le nouveau quartier, une fonction qui est assurée par la rue du Chevaleret.  
Élargi, planté d’arbres, cet axe long de deux kilomètres réalise peu à peu la couture urbaine attendue grâce à de multiples passages transversaux : escaliers, terrasses végétales et jardins sont autant de respirations qu'un enrichissement de la diversité du paysage urbain d'une part. D'autre part,  les nombreuses activités qui se sont installées dans les locaux réalisés dans l'épaisseur de la dalle ont développé une réelle animation dans le quartier.  

 Points travaux
Pour suivre l'actualité des travaux de construction du quartier, cliquez ici

  • Haut de page

Publication

13 Urbain n°33, décembre 2019 janvier 2020
Lire en ligne Télécharger

Voir toutes les publications

Nous contacter

SEMAPA - Société d'Étude, de Maitrise d’Ouvrage et d’Aménagement Parisienne
69 - 71 rue du chevaleret
75013 Paris - FRANCE
Téléphone : +33 (0)1 44 06 20 00
Fax : +33 (0)1 44 06 21 00
contact@semapa.fr

Télécharger la carte de visite (.vcf)